et à cause leur parole: « Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager de Dieu »… Or, ils ne l’ont ni tué ni crucifié; mais ce n’était qu’un faux semblant! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l’incertitude: ils n’en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l’ont certainement pas tué. mais Dieu l’a élevé vers Lui. Et Dieu est Puissant et Sage.

Sourate 4:157-158

D’après la sourate 4, l’hypothèse à laquelle adhèrent la majorité de la communauté musulmane est la théorie du  » sosie « . Jésus n’est pas mort sur la croix mais le faux semblant est son sosie car Dieu permit par son stratagème qu’un autre homme meurt crucifié à sa place.

Il existe d’autres interprétations musulmanes de ce texte comme celle des Ahmadites qui croient que Jésus survécu à sa crucifixion et vécu jusqu’à 120 ans !
Vous pouvez visionner le débat entre Rémi Gomez et Nasseer Ahmed SHAHID qui se rattache à cette pensée.

D’autres encore, croient que la notion  » mais ce n’était qu’un faux semblant «  se rapporte au fait que les juifs s’attribuant la mort du messie est une erreur de jugement. Ils pensent être au contrôle de la situation mais c’est Dieu qui le fait mourir. Ainsi, ils se croient victorieux d’avoir pu se débarrasser de Jésus alors que tout s’est déroulé selon le plan de Dieu.
Cette interprétation rejoint fortement la croyance chrétienne puisque Jésus est condamné à la crucifixion sur la demande des juifs à Ponce Pilate.
En vérité, Jésus offrait volontairement sa vie en sacrifice selon l’ordre reçu par son Père dans le but de mourir pour nos péchés.

Dans cet article nous portons l’attention sur l’interprétation majeure du sosie concernant le faux semblant de la mort de Jésus.
Dans un premier temps nous étudierons la fiabilité historique de cette thèse et dans un second temps ses répercutions sur les attributs de Dieu.

Jésus n’est pas mort,
c’était un faux semblant !

A – Sources historiques

Dans la tradition musulmane il est impensable que Dieu laisse son prophète mourir humilié par ses ennemis. Il doit impérativement venir à son secours. Ce n’est pas aussi unanime au sein de la communauté musulmane comme nous l’avons vu. Cependant la plupart attestent avec la plus grande assurance que Jésus n’a jamais été crucifié mais sauvé secrètement de la main de ses ennemis.

En tant que chrétiens nous croyons que Jésus meurt crucifié et ressuscite le troisième jour. Ces évènements sont rapportés par les apôtres, des témoins oculaires et leurs contemporains Marc et Luc. Vous pouvez lire ces récits dans les évangiles canoniques, le livre des actes et les épitres des apôtres qui forment le nouveau testament. La mort et la résurrection de Jésus sont rapportés par leurs témoins comme des faits accomplis selon le dessein même de Dieu réalisant tout un faisceau de prophéties messianiques.

Nous vous invitons à lire l’article  » Jésus enseigne-t-il mourir pour nos péchés  » si vous voulez approfondir ces points.

Nous ne croyons pas à sa crucifixion simplement parce que c’est écrit dans notre bible mais parce qu’il existe tout un faisceau de documents historiques des premiers siècles externes aux évangiles qui permettent d’établir leur fiabilité historique. ( Voir Tacite, Flavius Joseph…)

Quelles sont les sources historiques sur lesquelles les musulmans s’appuient pour valider la croyance du sosie de Jésus ?

Rien, mise à part l’expression floue  » c’était un faux semblant «  du texte coranique.
Ainsi, pour eux puisque le coran est la parole de Dieu c’est pleinement suffisant. Hors, le coran contredit les faits historiques de sa résurrection.


B – Flou historique de la théorie du sosie

En résumé, les musulmans ne remettent pas en cause l’existence de preuves historiques attestant la crucifixion d’un homme appelé Jésus. Tous ces récits relatent un authentique évènement mais ils ne savent pas que Jésus a été remplacé par son sosie !
Voilà toute la différence devons-nous croire !?

1 – Faits historiques prophétisés avant la naissance de Jésus

Tout d’abord, rappelons que Jésus précise que tout ce qui lui arrive se déroule selon une chronologie bien précise dans le dessein de Dieu. Il existe toute une chronologie de l’accomplissement des prophéties messianiques dans la vie de Jésus depuis sa naissance jusqu’à sa résurrection en ce qui concerne ces faits historiques.

Les apôtres relatent différents évènements avant et après la crucifixion de Jésus.
Vous pouvez lire ces récits dans les évangiles de Matthieu, Marc Luc et Jean.

Dieu a tout annoncé par la bouche des prophètes

Jésus prends le repas de la pâque avec ses apôtres et annonce que Judas va le trahir et inaugure la nouvelle alliance par son sang pour la rémission des péchés.
Ils se rendent à la montagne des oliviers où Jésus annonce être cette nuit pour eux une occasion de chute qui les poussera à l’abandonner. Mais, il les retrouvera après sa résurrection.
Jésus alla avec eux dans un lieu appelé Gethsémané où il lutte dans la prière pour se préparer à sa mort.

Nos amis musulmans utilise cette prière de supplication pour dire que Dieu sauva Jésus de la mort en réponse à sa prière d’agonie. À ce sujet, nous vous invitons à lire l’article  » Jésus n’est pas mort selon Hébreux 5:7 « .

Après ce combat spirituel dans la prière, Judas arrive pour livrer Jésus aux mains du peuple. Il est arrêté et emmené pour comparaitre devant le souverain sacrificateur Caïphe et tout le sanhédrin. Il est auditionné pour répondre à de faux témoignages portés contre lui pour le faire mourir. Après avoir admit être le Fils de Dieu , le sanhédrin le condamne à mort pour blasphème et le livre à Ponce Pilate.
Après être fouetté et condamné à être crucifié à la demande du peuple juif, il est mis au tombeau puis ressuscite trois jours plus tard. Enfin, il retrouve ses apôtres et 40 jours après sa résurrection retourne auprès de Dieu.
En résumé, voici la chronologie des faits qui précédent et suivent sa crucifixion.

2 – Incohérences historiques du faux semblant de la mort de Jésus

Les faits historiques rapportent non seulement sa crucifixion mais sa résurrection et son ascension.
Le faux semblant de la mort de Jésus implique que Dieu pris une autre personne en lui donnant son apparence pour le faire crucifier à sa place.

Ce choix d’interprétation soulève plusieurs questions déterminantes sur l’existence de ce sosie.

1 – Puisque le coran nie la résurrection du Christ, quel était donc l’homme ressuscité avec les apôtres ? Luc 24:36-43
2 – À quel moment Dieu éleva en secret auprès de lui Jésus ? Avant son arrestation, pendant son procès, pendant sa flagellation, avant de porter sa croix, sur la croix ?
3 – Qui est l’homme que Dieu mit en sosie à la place de Jésus ?

Le coran ne spécifie rien sur ces éléments pourtant fondamentaux pour apporter toute la lumière nécessaire sur ces faits historiques !


C – Dieu est-il un menteur et manipulateur ?

Jésus n'est pas mort, c'était un faux semblant

Dans cette dernière section, nous allons étudier les implications blasphématoires du faux semblant de la mort de Jésus envers Dieu.

1 – Sacrifier une vie pour en sauver une autre

L’identité de la personne ayant prit l’apparence de Jésus ne semble pas être importante pour la communauté musulmane. Ce qui compte, c’est que Jésus, le messie soit sauvé parce qu’un autre prit sa place.

Cet homme était-il un criminel comme les juifs demandèrent de libérer Barrabas un meurtrier à la place de Jésus ? Mt 27:21
Ils livrèrent Jésus un homme sans péché en échange d’un criminel.
Dieu crucifia t-il un homme en guise de châtiment pour sauver son messie ?
Qu’en est-il de la vie de cet homme ? S’est-il livré volontairement pour sauver Jésus ? On ne sait rien.
Ce stratagème est-il en accord avec la justice de Dieu ?

Si la non-crucifixion est aujourd’hui défendue, les explications des exégètes musulmans diffèrent. Certains disent que c’était Judas. D’autres un soldat romain, ou un homme de Cyrène appelé Simon puis d’autres encore un des apôtres. C’est une confusion totale mais la position majoritaire s’accorde sur Judas en dépit de preuves suffisantes.
Hors les apôtres rapportent que Judas s’est suicidé après avoir réalisé sa trahison. Matthieu 27.5-8

Tout cela est très mystérieux mais pourtant le faux semblant de la mort de Jésus est si facilement adopté par les musulmans.

2 – Dieu manipule les sentiments et la souffrance des gens ?

Au début de son ministère, Jésus choisi 12 apôtres dont Judas qui va le trahir contre 30 pièces d’argent. Les évangiles rapportent la présence de la mère de Jésus et d’autres de ses proches pendant sa crucifixion. Il est également rapporté que Pierre pleura amèrement d’avoir renié Jésus trois fois car il craignait pour sa vie après l’arrestation de Jésus.
De manière globale, tous les apôtres et ceux qui décidèrent de suivre Jésus souffraient tous de la mort de leur maître !

Imaginez un instant ce que Marie, la mère de Jésus, sa famille, ses apôtres et tous ses disciples durent subir.
Elle voit son fils en pleine agonie en sang portant sa croix après avoir été flagellé puis être crucifié par des soldats romains d’une brutalité sans égale !
Pendant des heures interminables ils insistent à la mort progressive de Jésus dans une impuissance totale.
Les récits rapportent qu’après sa mort, il fût mit au tombeau par un de ses disciples, un homme riche d’Arimathée, nommé Joseph. Mt 27:57

Ainsi ils se lamentèrent tous inutilement. Ils devraient être à la place dans une joie profonde puisque Allah a secrètement élevé Jésus en faisant croire à tous qu’il est crucifié !
De plus, comme si ce n’était pas suffisant, Marie et tous les autres durent affronter le reste de leur vie la douloureuse perte de Jésus. Ils moururent sans savoir la vérité car Allah révéla son stratagème 6 siècles plus tard par le prophète Mohammed !

Est-ce de cette manière que nous devons admirer la toute-puissance et la sagesse de Dieu comme le rapporte la sourate 4:158 ?

« Gloire à Dieu, le Tout-Puissant et seul sage ! « 

Dieu peut-il jouer ainsi avec notre souffrance ?

3 – Dieu égare volontairement des milliers de personnes

Dieu, auteur du mensonge ?

Par ce stratagème, les musulmans veulent nous dire que Dieu veut montrer sa puissance et sa sagesse qui dépasse celle des humains en sauvant de manière si miraculeuse son messie.

Nous l’entendons, mais Dieu agit-il contre sa nature ?
Nous comprenons fort bien que Dieu est au dessus de toutes les ruses et complots que l’homme peut imaginer.
Cependant, Allah rétabli la vérité sur sa ruse presque 600 ans plus tard car le coran fût révélé au prophète Mohammed entre 612 et 632.

Dieu ne peut être l’auteur du mensonge. À l’inverse, il met en lumière les mensonges et la ruse de ceux qui se croient plus rusés que lui.
Hors Dieu est parfaitement juste et saint. Dieu est lumière et il n’y a point en lui de ténèbres.
En conséquence, ce stratagème fait de lui un menteur et un manipulateur !

La foi chrétienne fondée sur un mensonge ?

Dans la 2ème section nous avons vu l’existence d’un flou historique car les musulmans nient la résurrection de Jésus.
Hors, les récits rapportent la joie immense retrouvée de la mère de Jésus et ses apôtres lorsqu’ils le virent ressuscité !
Conformément aux directives de Jésus, après son ascension, les apôtres reçoivent le Saint-Esprit et commencent à prêcher l’évangile du royaume de Dieu.

Ils annoncent la rédemption par le sang de Jésus pour la rémission des péchés comme témoins de sa mort et sa résurrection !
Pour nos amis musulmans c’est une doctrine inventée par l’apôtre Paul.
Nous traitons ce sujet dans cet article :
 » La rédemption par le sang de Jésus inventée par l’apôtre Paul ?  »

Des milliers de juifs et non-juifs crurent au message de l’évangile dans les siècles qui suivirent ces évènements.
Pouvons- nous croire que la foi chrétienne se fonde sur une erreur d’identité pendant plus de six siècles ?
Des milliers de personnes égarées volontairement par la tromperie d’Allah !

Les musulmans peuvent répondre que ce n’est pas Allah qui ordonne aux hommes de croire que Jésus est mort pour leurs péchés. Par conséquent, il n’est pas responsable de la propagation de ces fausses doctrines mais seulement de l’identité cachée du crucifié.
Cependant, en cachant son identité, Allah permit que des milliers de gens meurent dans le mensonge et propage ce mensonge aux générations futures !

De plus, cette position se heurte contre l’ensemble des prophéties bibliques au sujet de Jésus comme nous l’avons établi dans notre deuxième section. La thèse du sosie se trouve en contradiction avec tous ces éléments.


Conclusion

Plan de Dieu non respecté à la lumière des prophéties

Dieu est souverain et rien ne se passe dans notre monde sans qu’il le permette. La tradition musulmane reconnait Jésus comme le messie et victime d’un complot des juifs cherchant à le tuer.
Mais Dieu, plus rusé que les complotistes juifs le sauve secrètement pour déjouer leur ruse !
Hors, Jésus prophétise sa mort et sa résurrection à maintes reprises. Il enseigne que sa vie ( son rejet, la trahison de Judas, son arrestation, sa crucifixion, sa résurrection…) se déroule conformément selon le plan de Dieu pour la rédemption des hommes ! Luc 24:46-48

C’est ce que prêchent les apôtres ! Actes 2:23, 2:18-26, 5:29-31
Dieu a t’il annoncé son dessein par les prophètes pour changer de plan à la dernière minute ?

Incohérences de la théorie du sosie

Premièrement, la communauté musulmane n’a aucune certitude sur l’identité du sosie de Jésus.
Deuxièmement, aucune réponse sur le moment où Jésus est élevé et remplacé par son sosie.
Troisièmement, elle ne cadre pas avec les récits des apôtres. Ils attestent être témoins non seulement de sa mort, mais également de sa résurrection et de son ascension.
Enfin, les paroles et les évènements rapportés sur Jésus pendant la crucifixion ne sont pas cohérents avec cette théorie.

–  » Jésus, voyant sa mère, et auprès d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère: Femme, voilà ton fils. Puis il dit au disciple: Voilà ta mère. Et, dès ce moment, le disciple la prit chez lui.« 
« Père pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font » 
 » Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit: Tout est accompli. Et, baissant la tête, il rendit l’esprit. « 

Le tirage au sort de sa tunique. Les romains lui font boire du vinaigre. Aucun de ses os brisé et mit dans un tombeau avec les riches. Ces évènements sont prophétisés des siècles auparavant ! ( lire Jean Chap.19 )
Un des crucifiés à côté de Jésus, lui demande de se souvenir de lui quand il viendra dans son règne. Jésus lui promet le jour même de le retrouver au paradis !

Comment ces paroles et ces évènements rapportés comme l’accomplissement de prophéties peuvent être cohérents avec cette histoire de sosie ?

Blasphème contre la Justice et Sainteté de Dieu

Nous avons vu dans notre dernière section comment la théorie du sosie soulève des points fondamentaux sur les attributs de Dieu.
Jusqu’à aujourd’hui, au vu des faits douteux que rapportent les traditions musulmanes, l’identité du sosie reste un mystère.
Apparemment, sa vie a peu d’importance pour Allah. Il a pris un homme avec ou sans son consentement, on ne sait pas. Il le tue à la place de Jésus. Juste comme ça, une vie pour une autre vie.

De plus, nous avons démontré comment Allah manipule les sentiments et la souffrance des gens ainsi que de provoquer l’égarement de milliers de personnes à cause de sa grande mascarade.

Croire que Dieu crucifie le sosie de Jésus demande de reconnaître que Dieu est un menteur et manipulateur.
Au lieu de glorifier Dieu, ce stratagème pousse les hommes au blasphème !

Pouvons-nous en toute honnêteté à travers ce stratagème admirer la sagesse, l’amour et la puissance de Dieu ?

En guise de conclusion, nous terminons en posant une question à nos amis musulmans.

En vérité, en vérité…

Parmi ces deux miracles lequel démontre le mieux
la sagesse, l’amour et la puissance de Dieu ?

  • Élever Jésus secrètement en manipulant la vérité et les sentiments des gens ?
  • Laisser Jésus mourir pour nos péchés et le ressusciter d’entre les morts ?

En ressuscitant Jésus d’entre les morts, Dieu se glorifie en démontrant sa toute puissance sur la vie et la mort bien plus que s’il l’avait remplacé en cachette !
D’ailleurs, Jésus démontre qu’il peut se défendre face à ses ennemis mais ce n’est pas sa volonté d’éviter la crucifixion. Il insiste qu’il doit en être ainsi pour que les prophéties à son sujet s’accomplissent !

–  » Penses-tu que je ne puisse pas invoquer mon Père, qui me donnerait à l’instant plus de douze légions d’anges? Comment donc s’accompliraient les Ecritures, d’après lesquelles il doit en être ainsi?…  » Matt 26:53-54

Les juifs se moquaient et le mettent au défi de se sauver pour prouver qu’il est bien le messie. Marc 15:29-31
Pourquoi Dieu n’éleva pas Jésus devant tout le monde plutôt que secrètement pour montrer sa toute puissance pour confondre ses ennemis ?

De plus, la résurrection de Jésus n’est pas uniquement une démonstration de puissance de la part de Dieu.
Rappelons qu’on le condamne pour blasphème par le sanhédrin d’affirmer son égalité avec Dieu en disant être le Fils de Dieu ! Jn 5:18,19:7, Mt 26:63-66
Ainsi, en le ressuscitant des morts Dieu donne la preuve certaine que Jésus est bien le messie, le fils de Dieu qu’il affirmait être tout au long de son ministère ! Actes 2:30-32, 35-36

Nous insistons, cette thèse se heurte contre toutes les prophéties bibliques annoncées avant la venue de Jésus, les paroles de Jésus et le témoignage des apôtres !
En raison de tout ce que nous avons étudié, nous croyons que la mention  » ce n’était qu’un faux semblant «  ne peut pas correspondre à la théorie du sosie.

Le véritable faux-semblant orchestré par Dieu !

Nous sommes d’accord avec nos amis musulmans pour dire que la mort de Jésus était un faux semblant quant à la victoire que pense obtenir Satan contre Dieu en poussant les hommes à le crucifier !
Par amour pour nous, Dieu envoie son Fils qui donne sa vie en sacrifice pour nos péchés. Il démontre à la fois sa miséricorde envers des hommes pêcheurs comme nous qui mérite la mort et sa justice car il condamne le péché à la croix sur son fils à notre place.
Satan a tout fait pour détourner Jésus d’accomplir sa mission, mais en poussant les hommes à le tuer il ne comprenait pas qu’il s’est vaincu lui même ! Jésus par sa mort et sa résurrection vaincu la mort et offre la vie éternelle à tous ceux qui mettent leur foi en lui !

Là où le péché a abondé, la grâce a surabondé, afin que, comme le péché a régné par la mort, ainsi la grâce régnât par la justice pour la vie éternelle, par Jésus-Christ notre Seigneur.

Personne ne me l’ôte, mais je la donne de moi-même; j’ai le pouvoir de la donner, et j’ai le pouvoir de la reprendre: tel est l’ordre que j’ai reçu de mon Père.
Moi, je suis la résurrection et la vie, lui dit Jésus. Celui qui place toute sa confiance en moi vivra, même s’il meurt.

Que Dieu vous bénisse et vous guide dans toute Sa vérité.
Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. Jean 8:32

Vous souhaitez réagir ? Laissez un commentaire

Je partage un commentaire

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires