Depuis Abraham, Isaac, Jacob et sa descendance à travers les douze tribus d’Israël, le peuple juif a toujours été appelé à adorer un seul Dieu. Qu’en-est il à propos de la divinité de Jésus ?

Premièrement, Dieu ordonna à son peuple par son prophète Moïse :

 » Ecoute, Israël! l’Eternel, notre Dieu, est le seul Eternel.  Tu aimeras l’Eternel, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta force.… »

Deutéronome 6:4

Deuxièmement, Jésus rappelle à son peuple le commandement ces termes :

Jésus répondit: Voici le premier: Ecoute, Israël, le Seigneur, notre Dieu, est l’unique Seigneur;  et: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force.

Marc 12:29-30

Troisièmement, nous lisons dans le coran ces mêmes rappels :

« Ne prenez pas deux divinités. Il n’est qu’un Dieu unique. Donc, ne craignez que Moi. »

Sourate 16:51

Les musulmans se positionnent comme les successeurs de la révélation divine d’abord apportée au peuple juif puis parachevée par l’islam à travers le dernier prophète Mohammed. Ils soulignent la parfaite continuité à travers les  » grands «  prophètes comme les textes ci-dessus le montrent d’adorer le seul Dieu unique sans rien lui associer. ( Sourate 5:3, Sourate 4:36)
Les chrétiens sont égarés en adorant Dieu non plus de manière unique mais en lui associant d’autres divinités à travers la doctrine de la Trinité : Père, Fils et Saint-Esprit.
Par conséquent, la communauté musulmane leur reproche alors d’avoir élevé Jésus, le messie, au rang de Dieu en adorant la créature au lieu du créateur.

Cet article n’a pas pour but d’éplucher les textes bibliques pour démontrer la réalité de la trinité dans les écritures mais de répondre à cette grande question que les musulmans ne cessent de demander aux chrétiens de répondre :

Où dans la bible Jésus dit :
 » Je suis Dieu, adorez-moi.  »

La divinité de Jésus

Introduction

A – Le paradoxe musulman

Avant d’étudier les textes bibliques et coraniques, commençons par répondre à la question par la logique.
La question impose de trouver précisément cette parole dans le texte biblique pour démontrer la divinité de Jésus-Christ.
Si elle est présente, alors Jésus est Dieu et dans le cas contraire il ne l’est pas.

Utilisons la logique imposée par la communauté musulmane pour déterminer si Jésus proclame sa divinité en posant à notre tour une question.

– Où dans la bible Jésus dit : » Je ne suis pas Dieu, ne m’adorez pas. « 

Comme cette parole n’est pas rapportée dans le nouveau testament qui compile ses enseignements, alors nous pouvons conclure qu’il est Dieu.
Nous sommes d’accord que cette méthodologie révèle rapidement ses limites. N’est-ce pas ?

En fin de compte, nous ne devons pas imposer au texte de quoi doit être fait ou formulé la preuve recherchée. Nous devons plutôt étudier ses paroles pour déterminer si elles affirment la divinité de Jésus.

B – La filiation de père et fils au sein de la trinité

Il est important d’éclairer ce que nous croyons en ce qui concerne la divinité de Jésus car beaucoup de musulmans ignorent ces réalités causant d’innombrables malentendus et confusions dans leurs échanges avec les chrétiens. Ils peuvent être évités par les musulmans en apprenant à mieux connaître les doctrines de la foi chrétienne.

Il n’est pas Dieu le Père mais étant Fils de toute éternité, il partage la même nature divine et tous ses attributs.
Jésus n’est pas un homme devenu divin, il n’est pas non plus un homme qui a fusionné avec Dieu pour devenir un Dieu.

Symbole de Nicée-Constantinople : « Un seul Seigneur, Jésus-Christ, Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles. Lumière de lumières, Vrai Dieu de Vrai Dieu, engendré non créé, consubstantiel au Père, par qui tout a été fait. Qui pour nous, hommes, et pour notre salut, est descendu des cieux, s’est incarné du Saint-Esprit et de la Vierge Marie, et s’est fait homme ».

Maintenant que ces points sont clarifiés nous allons étudier comment Jésus dit être Dieu d’après les textes coraniques.
Nous allons simplement comparer les attributs divins uniques à Allah rapportés dans le coran aux paroles de Jésus-Christ rapportées dans les évangiles.


2 – Jésus est Dieu selon le coran

Attributs divins non communicables à l’homme

Lorsqu’un musulman demande à un chrétien de lui démontrer la divinité de Jésus, il s’attend à ce qu’il utilise uniquement la bible.
Les musulmans sortent leur arsenal biblique pour exposer la réalité de l’humanité de Jésus dans le but de conclure qu’il est un homme comme tous les autres prophètes, un envoyé de Dieu au service de Dieu.
Comme nous l’avons expliqué en introduction, Jésus est pleinement un homme. Aucun chrétien ne remet en cause sa nature humaine.
La question n’est donc pas de savoir si les récits évangéliques exposent l’humanité de Jésus mais qu’au contraire si il revendique sa divinité en affirmant être l’égal de Dieu son père.
Nous n’allons pas faire un long exposé pour révéler à nos amis musulmans la divinité de Jésus en partant des écritures bibliques mais du coran.

Ainsi, nous pouvons formuler la question de la manière suivante :

Où dans la bible,
Jésus dit partager les attributs divins uniques à Dieu, son Père ?


A – Attributs d’Allah dans le coran

Nous allons répondre à cette question en utilisant certaines prérogatives rapportées dans le coran comme étant uniques à Allah.

1 – Allah seul à le pouvoir sur la vie et la mort

 » Et c’est Lui qui donne la vie et qui donne la mort; et l’alternance de la nuit et du jour dépend de Lui. Ne raisonnerez-vous donc pas ? »  
« et dit :  C’est Lui qui vous donne la vie puis vous donne la mort, puis vous fait revivre. Vraiment l’homme est très ingrat!  »

(Sourate 23:80 , 22:66)

Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut.
Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d’avoir la vie en lui-même.
 Mes brebis entendent ma voix; je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main.

Jean 5 :21, 5:26
Jean 10:27-28

Au verset 19, il affirme « et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement « . Au verset 26, c’est encore plus clair. Jésus dit être la source de la vie tout autant que Dieu son Père a le pouvoir sur la vie et la mort !
Au chapitre 10 de l’évangile de Jean, il ne dit pas être seulement un prophète qui peut les guider pour obtenir la vie éternelle mais qu’il la donne !
Un simple homme peut-il partager ce pouvoir ? Non.

2 – Allah seul ressuscite les morts à la fin des temps

Et que l’Heure arrivera; pas de doute à son sujet, et que Dieu ressuscitera ceux qui sont dans les tombeaux.

Sourate 22:7


En vérité, en vérité, je vous le dis, l’heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu; et ceux qui l’auront entendue vivront.
Ne vous étonnez pas de cela; car l’heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix, et en sortiront et en sortiront. Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement.

Or, la volonté de celui qui m’a envoyé, c’est que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour
La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour

Jean 5:25, 5:28-29
Jean 6:39-40

Jésus affirme clairement être celui qui va ressusciter les morts au dernier jour. C’est au son de sa voix qu’ils sortiront des tombeaux !
Pourtant dans le coran cette prérogative est donnée exclusivement à Allah !

3 – Allah seul juge les morts au jour du jugement final

Au Jour de la Résurrection, Nous placerons les balances exactes. Nulle âme ne sera lésée en rien, fût-ce du poids d’un grain de moutarde que Nous ferons venir. Nous suffisons largement pour dresser les comptes. »
Notre Seigneur nous rassemblera, puis tranchera en toute équité nos différends, Lui le Juge Suprême, l’Omniscient. 

Sourate 21:47, 34:26

Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils,…Et il lui a donné le pouvoir de juger, parce qu’il est Fils de l’homme.
Car le Fils de l’homme doit venir dans la gloire de son Père, avec ses anges; et alors il rendra à chacun selon ses œuvres.

Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire. Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs;  et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche.

Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son oeuvre.

Jean 5:22,27
Matthieu 16:27, 25:31-33
Apocalypse 22:12

Tout au long du coran Allah met en garde sa créature envers le jour du jugement où il rendra compte de toutes leurs œuvres. Ce rôle est attribué exclusivement à Allah. Il ne délègue cette tâche à personne puisqu’il se désigne comme  » le meilleur des juges «  et le  » Juge Suprême « . ( sourate 10:109, 34:26)

4 – Allah seul sonde les cœurs

Il sait ce qui est dans les cieux et la terre, et il sait ce que vous cachez ainsi que ce que vous divulguez.
Et Dieu connaît bien le contenu des poitrines.
Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez, Il connaît bien le contenu des poitrines. Ne connaît-Il pas ce qu’Il a créé alors que c’est Lui compatissant, le Parfaitement Connaisseur.

Sourate 64′:4, 67:13-14

Je ferai mourir de mort ses enfants; et toutes les Eglises connaîtront que je suis celui qui sonde les reins et les coeurs, et je vous rendrai à chacun selon vos œuvres.

Apocalypse 2:23

Seul Dieu notre créateur est omniscient devant lequel rien de notre part ne peut lui être caché.
Malgré que Jésus en tant que messie sache fort bien ces réalités il dit ouvertement partager l’omniscience unique à Dieu !

5 – Allah seul pardonne les péchés

Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. 
Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux.’
 ceux qui, s’ils ont commis quelque turpitude ou causé quelque préjudice à leurs propres âmes (en désobéissant à Allah), se souviennent d’Allah et demandent pardon pour leur péchés – et qui est-ce qui pardonne les péchés sinon Allah? – et qui ne persistent pas sciemment dans le mal qu’ils ont fait.
Et repentez-vous tous devant Allah, Ô croyants, afin que vous récoltiez le succès.

Sourate 39:53, 3:135, 24:31

Et voici, des gens, portant sur un lit un homme qui était paralytique, cherchaient à le faire entrer et à le placer sous ses regards…Voyant leur foi, Jésus dit: Homme, tes péchés te sont pardonnés. Les scribes et les pharisiens se mirent à raisonner et à dire: Qui est celui-ci, qui profère des blasphèmes? Qui peut pardonner les péchés, si ce n’est Dieu seul? Jésus, connaissant leurs pensées, prit la parole et leur dit: Quelles pensées avez-vous dans vos coeurs?  Lequel est le plus aisé, de dire: Tes péchés te sont pardonnés, ou de dire: Lève-toi, et marche? Or, afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés: Je te l’ordonne, dit-il au paralytique, lève-toi, prends ton lit, et va dans ta maison.

 Et il dit à la femme: Tes péchés sont pardonnés. Ceux qui étaient à table avec lui se mirent à dire en eux-mêmes: Qui est celui-ci, qui pardonne même les péchés? 

Luc 5:18-24, 7:48-49

Les juifs l’accusant de blasphème ont raison puisqu’ils voient Jésus comme un simple homme. Ainsi, quel homme peut se vanter de pouvoir faire ce que seul Dieu peut faire ?
Il faut être sacrément orgueilleux pour oser prétendre détenir une telle autorité. Pour leur prouver qu’il a autorité de pardonner les péchés, il opère la guérison physique du paralytique. Dieu seul qui sonde les cœurs peut connaître véritablement le besoin de chacun. Non seulement, il guérit physiquement l’homme mais apporte la véritable guérison de l’âme par le pardon de ses péchés !
Dans le récit concernant la femme, Jésus explique au pharisien que son amour à servir Jésus au point de lui baiser les pieds et de sécher ses larmes sur ses pieds avec ses cheveux provient de sa joie et reconnaissance obtenues par le pardon de ses péchés.
Comment peut-il le savoir ?
Jésus ne lui dit pas ,  » Dieu te pardonne tes péchés «  mais parlant de sa propre autorité, il lui pardonne ses péchés.
Notre repentir doit être tourné vers Dieu parce que c’est contre lui que nous avons péché. Lui seul qui sonde les cœurs sait si notre repentir est sincère pour nous accorder son pardon. C’est donc une prérogative qui ne peut pas être déléguée à sa créature.

Avant de conclure notre étude, nous terminerons notre comparatif en étudiant certains noms d’Allah dans le coran avec ceux de Jésus.


B – Titres d’Allah dans le coran

1 – Eternité de Dieu

Tout ce qui est dans les cieux et la terre glorifie Allah. Et c’est Lui le Puissant, le Sage. A Lui appartient la souveraineté des cieux et de la terre. Il fait vivre et il fait mourir, et Il est Omnipotent. C’est Lui le Premier et le Dernier, l’Apparent et le Caché et Il est Omniscient.

Sourate 57:1-3

Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite en disant: Ne crains point! Je suis le premier et le dernier, et le vivant. J’étais mort; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. 
Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son oeuvre. Je suis l’alpha et l’oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin.
Ecris à l’ange de l’Eglise de Smyrne: Voici ce que dit le premier et le dernier, celui qui était mort, et qui est revenu à la vie:

Apocalypse 1:18, 22:12-13, 2:8

Dieu se désigne comme étant l’éternel qui n’a ni commencement, ni fin, contrairement à nous ses créatures qui sommes des êtres finis. ( Ésaïe 44:6)
Nous savons qu’il s’agit de Jésus car il précise :
 » J’étais mort; et voici, je suis vivant « .
Il affirme être un homme ressuscité mais pourtant se désigne sous les titres qu’aucune créature ne peut revendiquer ! Il décrit parfaitement ses deux natures !

2 – Sainteté et Vérité

Tout ce qui est dans les cieux et tout ce qui est sur la terre glorifient Allah, le Roi (de tout), le Saint, le Tout-Puissant, le Très-Sage.
Il en est ainsi parce qu’Allah est la vérité; et c’est Lui qui rend la vie aux morts; et c’est Lui qui est Omnipotent.

Sourate 62:1, 22:6

Ecris à l’ange de l’Eglise de Philadelphie: Voici ce que dit le Saint, le Véritable, celui qui a la clef de David, celui qui ouvre, et personne ne fermera, celui qui ferme, et personne n’ouvrira:
Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.

Apocalypse 3:7, Jean 14:6

La foi chrétienne et musulmane reconnaisse tous deux dans leurs traditions que Jésus est sans péché.
Jésus ne dit pas être seulement un guide vers Dieu ( la sainteté, la vérité ) mais il appelle les gens à le reconnaître comme Dieu dans toute sa perfection sur la terre !

3 – La Vie et La Lumière

Allah! Pas de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par Lui-même «Al-Qayyum».
Allah est la Lumière des cieux et de la terre.

Sourate 3:2, 24:35

Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.
Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie.
Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite en disant: Ne crains point! Je suis le premier et le dernier, et le vivant.
Jésus leur parla de nouveau, et dit: Je suis la lumière du monde;

Jean 14:6, 11:25, 8:12, Apocalypse 1:18

Il faut disposer d’une pleine autorité sur toute la création pour être capable d’affirmer être ce que seul Dieu est sans passer pour le pire des blasphémateurs ! Pourtant, Jésus établit sa divinité par son autorité sur la vie et la mort en disant être la vie, la résurrection et la lumière du monde.

Conclusion

1 – Le coran confirme que Jésus est Allah

Les cinq premiers points suffisent pour affirmer que Jésus dit être Dieu. Il affirme détenir l’autorité sur la vie et la mort que seul Dieu possède en donnant la vie éternelle et en ressuscitant lui même les morts à la fin des temps. Il proclame sonder les reins et les cœurs confirmant ainsi qu’il détient la connaissance et la justice parfaite de Dieu pour être le juge suprême au jour du jugement !
Dans la seconde partie nous avons démontré que Jésus s’attribue les titres et noms réservés uniquement à Allah dans le coran.

2 – Allah est-il tout puissant ?

S’il existe une chose qui lui est impossible à réaliser, sa toute puissance est remise en cause. Hors, tout est possible à Dieu, c’est pourquoi il se nomme ainsi dans le coran. ( Sourate 26:175)
Le coran relate aussi la possibilité aux anges de revêtir un corps humain pour communiquer avec les êtres humains. L’ange Gabriel apparu à Marie sous la forme d’un homme parfait.

 » Nous lui envoyâmes Notre Esprit (Gabriel), qui se présenta à elle sous la forme d’un homme parfait. « 

Les anges, sont des créatures spirituelles et Dieu lui permet bien de revêtir un corps humain ! L’ange Gabriel a-t-il cessé d’être un ange lorsqu’il s’est présenté en tant qu’homme ? Non, étant une créature spirituelle invisible, il a dû revêtir une apparence humaine pour être visible dans notre monde physique.
Affirmer que Dieu ne peut pas s’incarner dans un corps humain, c’est remettre en cause sa toute puissance.
Puisque Dieu est tout puissant, il lui est possible de s’incarner en tant qu’homme et vivre dans sa création.

Les musulmans croient-ils en un Dieu qui n’est pas tout-puissant ? Non.
La question n’est pas donc pas de savoir si Dieu peut le faire mais si il l’a fait.

3 – Interprétation musulmane remise en cause

Lorsque nous partageons ces textes bibliques aux musulmans sans les références coraniques, ils répondent que Jésus et tous les prophètes peuvent réaliser des miracles et agir comme ils l’ont fait sur la terre par la seule permission d’Allah.
Ils concluent que ces textes ne prouvent pas la divinité de Jésus mais qu’Allah lui permet seulement d’agir ainsi parce qu’il lui partage l’autorité en question. (pardon des péchés, jugement final, résurrection finale des morts…)

Par cette réponse, la communauté musulmane se tire une balle dans le pied parce qu’ils donnent à Jésus qu’ils reconnaissent comme un simple homme ce que le coran décrète qu’Allah est le seul à posséder !

Contradiction avec le coran

Par exemple, Jésus dit avoir reçu tout pouvoir sur la terre comme au ciel. (Matthieu 28:20, 11:27)
Le coran, à l’inverse affirme qu’Allah est le seul Roi qui dispose d’une pleine autorité sur toute sa création. ( sourate 85 verset 9 )
En toute logique, nous devrions recevoir de la communauté musulmane une réponse qui respecte le texte coranique de cet ordre là :

–  » Jésus n’a jamais pu dire cette parole, puisqu’elle contredit la souveraineté unique de Dieu sur la création car il partage sa royauté avec personne.  »

À l’inverse, ils affirment que Jésus peut dire partager une telle autorité par la permission d’Allah. C’est une totale contradiction avec le coran. Nous pouvons conclure que l’interprétation musulmane des paroles de Jésus-Christ est fausse puisqu’elle cherche à tout prix dans ses paroles une raison de rejeter sa divinité. Sans même s’en rendre compte, ils imputent à Allah des paroles qu’il n’a jamais prononcé !

Après tout ce que nous avons étudié, d’après le coran aucun homme ne peut posséder les attributs, les noms et les rôles qui sont explicitement réservés à Allah. En toute logique, puisque Jésus se donne tous les attributs donné exclusivement à Allah, il dit clairement être Allah !
Allah ne peut pas dire à Jésus qu’il lui partage sa royauté et lui délègue le jugement dernier puis le contraire des siècles après qu’il est le seul juge au dernier jour et que la royauté n’appartient qu’à lui !
En résumé, nous prouvons ainsi que ce n’est pas l’interprétation chrétienne qui est forcée pour diviniser Jésus mais bel et bien un effort des musulmans de réduire Jésus à sa seule nature humaine !

3 – Paradoxe musulman sur la trinité

Incohérence de la trinité chrétienne dans le coran

Le coran affirme corriger les chrétiens sur la trinité. Allah leur reproche de lui avoir associé deux autres divinités en lui attribuant un fils et d’élever marie sa mère au rang de Dieu. ( sourate 19:91, 9:30, 5:116)
Premièrement, la trinité que nous professons n’est pas une invention de la part des chrétiens. Deuxièmement, elle ne se constitue pas du Père, Marie et son fils Jésus. Nous croyons en la trinité, Dieu trois fois saint, Père, Fils et Saint Esprit.
On peut se demander comment Allah qui est omniscient peut-il se tromper sur la croyance des chrétiens ? Ne connaît-il pas le véritable sens de la trinité ?

Jésus expose la trinité

Ce n’est pas le thème de l’article mais cette parenthèse est pour montrer que son fondement réside dans les saintes-écritures.

 » Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. « 
La mention  » nom «  est au singulier.

1 – Dans les évangiles, Jésus appelle Dieu son père, le Père est Dieu.
2 – Le Saint-Esprit est l’esprit de qui ? Il est tout au long des écritures, l’esprit de Dieu.
3 – Le fils, c’est Jésus lui même qui proclame son égalité avec le père.

C’est pourquoi Jésus affirme :
 » Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu, Philippe! Celui qui m’a vu a vu le Père; comment dis-tu: Montre-nous le Père? Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi? «  Jean 14:9-10

Pour toutes ces raisons nous reconnaissons les deux natures de Jésus comme l’apôtre Jean qui vécu avec lui l’affirme :

 » Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu’il nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ. C’est lui qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle.  » 1 Jean 5:20

4 – Preuves supplémentaires de la divinité de Jésus

Jésus, deuxième personne de la trinité

L’article se focalise sur les paroles prononcées par Jésus pour démontrer la véracité de l’interprétation chrétienne pointée comme mensongère. En revanche pour ceux qui veulent aller plus loin voici une brève liste de passages bibliques qui attestent la divinité de Jésus.
Ces dernières caractéristiques propres à Dieu permettent sans le moindre doute d’adorer Jésus comme la seconde personne de la trinité.

– Jésus exauce les prières qui dorénavant doivent être faites en son nom. (Jean 14:13-14)
– Jésus envoie le Saint-Esprit. ( Jean 15:26)
– Supérieur aux anges, Fils engendré de Dieu. ( Hébreux 1:4-5)
– Jésus est la parole créatrice, prééminence de Christ. ( Jean 1:1, Col 1:16-17, Jean 8:58)
– Des honneurs divins sont rendus à Jésus par des créatures terrestres et célestes. (Apocalypse 5: 13, Hébreux 1:6)

Qui dites-vous que je suis ?

Enfin, terminons par une parole de notre Seigneur et Sauveur qui nous pousse à reconnaitre la divinité de Jésus.

 » C’est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés; car si vous ne croyez pas ce que je suis, vous mourrez dans vos péchés.  » Jean 8:24

Que Jésus peut-il bien demander à ces auditeurs de croire sur son identité s’il suffit de reconnaître en lui sa nature humaine ?
Au contraire, c’est après leur avoir dit qu’il n’est pas de ce monde parce qu’il vient d’en haut et eux d’en bas qu’il les questionne. Il n’est pas comme eux, un homme créé de la poussière comme Adam mais il est sorti de Dieu. ( Jean 16:18)
Il est le Fils de Dieu incarné, c’est cela qu’il demande de reconnaître en lui !

Jésus le confirme par l’approbation qu’il donne à l’apôtre Pierre.
Il identifie Jésus comme :  » Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant «  .
Jésus explique que c’est par une révélation de Dieu qu’il a pu prononcé ses paroles.

 » Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux.… « 

Pensez-vous qu’il est nécessaire d’avoir une révélation spéciale pour reconnaître la nature humaine de Jésus.
À vous d’en juger !

Que Dieu vous guide dans toute Sa vérité !
Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. Jean 8:32

Vous souhaitez réagir ? Laissez un commentaire

Je partage un commentaire

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires