La vie éternelle c’est qu’ils te connaissent toi, le seul vrai Dieu et celui que tu as envoyé, Jésus Christ

Évangile de Jean 17:3

Jean 17:3 est-il une preuve que Jésus n’est pas Dieu ?

D’après nos amis musulmans, selon Jean 17:3, Jésus ne peut pas être Dieu puisqu’il est son envoyé et que son Père est le seul vrai Dieu.
L’erreur bien souvent commise est d’interpréter un verset isolé des autres.
Tout d’abord, il faut garder à l’esprit pendant toute la lecture de l’évangile de Jean, le prologue de son récit. Il expose l’incarnation de la parole de Dieu dan la personne de Jésus-Christ.


A – Identité de Jésus-Christ dans l’évangile de Jean

1 – Préexistence et l’éternité du Christ

Notons ce que Jésus dit dans la suite du chapitre 17 au verset 4.

 » Et maintenant toi, Père, glorifie-moi auprès de toi-même de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde fût. « 

Jean 17:4

Jésus dit qu’il était déjà auprès de son père avant que le monde soit créé. C’est ce que dit Jean dans son prologue. Il est cohérent avec les paroles de Jésus-Christ.

« ….et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.  » Jean 1:1

2 – Incarnation de la parole de Dieu

Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père

Jean 1:14

Ainsi pour l’apôtre Jean, Jésus est la parole de Dieu, qui est Dieu faite chair. La parole de Dieu devenue homme qui a habité parmi nous sur la terre. Il est Dieu le Fils. ( Jn 1:1, Jn 1:14 , Jn 1:18)

 » …Reconnaissez à ceci l’Esprit de Dieu: tout esprit qui confesse Jésus-Christ venu en chair est de Dieu;  « 

1 Jean 2:4

Dans sa première épître, pour mettre en garde ces lecteurs, il demande d’éprouver les esprits pour discerner les vrais des faux enseignements. Celui qui ne reconnaît pas « Christ venu en chair » ne parle pas selon l’Esprit de Dieu.
Cela n’a aucun sens que Jean demande de reconnaître la nature humaine de Jésus puisque tous savent qu’il est un homme. Il appuie sur le terme  » venu en chair «  pour parler de l’incarnation du Christ conformément à ce qu’il enseigne dans le prologue de son évangile.

Jean est cohérent avec les paroles de Jésus au chapitre 8 et 16 :

  •  » Je suis sorti d’auprès du Père, et je suis venu dans le monde ; de nouveau je laisse le monde, et je vais au Père. « 
  •  » Et il leur dit: Vous êtes d’en bas; moi, je suis d’en haut. Vous êtes de ce monde; moi, je ne suis pas de ce monde.  « 

Afin d’interpréter correctement ce qu’il transmet de la personne de Jésus-Christ, nous devons impérativement en tenir compte.



B – L’union de Jésus avec son père

1 – Jésus par sa relation divine de Fils de Dieu nous unit à Dieu le Père

Les musulmans disent que Jésus n’est pas Dieu car « la vie éternelle est de connaître le seul vrai Dieu ».
Cependant, Jésus ajoute  » et celui que tu as envoyé Jésus Christ « .
Il s’inclut avec son Père.

Au verset 21 à 23 :

« …afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m’as envoyé.
…afin qu’ils soient un comme nous sommes un, – moi en eux, et toi en moi, afin qu’ils soient parfaitement un, »


Jésus veut que ses apôtres aient la même relation qu’il a avec son père de toute éternité. Il dit être dans le Père et que le Père est en lui car lui et son Père sont un. Ainsi, il souhaite qu’ils soient  » un en nous « ,  » moi en eux, et toi en moi «  pour être parfaitement un.

À ce sujet nous pouvons nous demander si Jésus est uniquement de nature humaine.
– Comment Jésus peut-il dire  » moi en eux «  ?
– Comment peut-il être dans ses apôtres ?

Pour être parfaitement un, Jésus dit qu’il doit être en eux afin qu’ils soient un avec le père car il est dans le Père. Par conséquent, il est le seul à pouvoir les unir ( « être » ) au Père.

2 – Jésus est le seul chemin à Dieu

Pourquoi ne dit-il pas simplement :
 » eux en toi «  au lieu de  » moi en eux, et toi en moi «  ?

En résumé, Jésus précise que lui et son Père sont un et qu’il veut amener ses apôtres dans cette parfaite unité. Notons qu’il ne s’agit pas ici d’une unité d’esprit dans le sens de vouloir faire la même volonté que Dieu.
Jésus parle de sa position, de son union spirituelle et de sa relation personnelle dont il jouit avec son Père de toute éternité.
Il veut faire entrer ses disciples dans la relation d’amour qu’il a avec son Père comme il le dit à la fin du chapitre.

Je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que je sois en eux.

Jean 17:26

Il répète à nouveau  » je sois en eux « . Aucun être humain peut être dans une autre personne. Nous désirons tous vivre une union parfaite avec Dieu mais pour que cela soit possible Jésus dit qu’il doit être en nous !
En conséquence seulement Dieu, parce qu’il est Esprit peut vivre en nous par cette union spirituelle ! (Jean 4:24)



C – Jésus est la vie éternelle

Dans sa première épître, Jean écrit que Jésus, le fils de Dieu, est le Dieu véritable et la vie éternelle. ( 1 Jn 5:1, 20)
Il explique que la vie éternelle est en Jésus-Christ. De plus, uniquement celui qui est uni au Fils peut être uni au Père.
Pour Jean, Jésus et son Père sont un. Ils sont tous les deux la vie éternelle car ils sont tous les deux Dieu.

C’est effectivement ce que Jésus dit quand il était avec ses apôtres comme le souligne les textes suivants :

  • « Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut. » Jean 5:21
  • « Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d’avoir la vie en lui-même. » Jean 5:26
  • « Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main. » Jean 10:28


D – Jésus donne la vie éternelle parce qu’il est Dieu

Quel être humain a le pouvoir sur la vie ? Aucun.

Hors, Jésus dit avoir la vie en lui même comme son Père qui est la source de toute vie et la donne à qui il veut.
Il n’est pas question ici de déléguer une fonction divine à Jésus en tant qu’homme car c’est une prérogative divine non communicable aux humains !

Jésus se présente comme le bon berger qui donne la vie éternelle à ses brebis puisque les brebis de son Père sont aussi les siennes. Jn 10:11-15
Il ne se positionne jamais à notre niveau humain comme quelqu’un devant obtenir de Dieu la vie éternelle.
Jésus affirme être la vie éternelle et la donner ! ( Jn 8:12, Jn 11:25, Jn 14:6)

Il faut être arrogant à l’extrême pour affirmer posséder ces attributs seulement réservés à Dieu !
D’ailleurs, c’est pour ses paroles prises pour un blasphème que les chefs religieux juifs demandent de le crucifier !

Jean 5:18
À cause de cela, les Juifs cherchaient encore plus à le faire mourir, non seulement parce qu’il violait le sabbat, mais parce qu’il appelait Dieu son propre Père, se faisant lui-même égal à Dieu.
Jean 10:33
Les Juifs lui répondirent: Ce n’est point pour une bonne oeuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème, et parce que toi, qui es un homme, tu te fais Dieu.
Jean 19:7
Les Juifs lui répondirent: Nous avons une loi; et, selon notre loi, il doit mourir, parce qu’il s’est fait Fils de Dieu.

C’est pourquoi Jean dans son prologue s’émerveille devant la gloire du Fils de Dieu :
 » Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.  » ( Jean 1:14)


Conclusion

1 – Ensemble des paroles de l’apôtre Jean non prises en compte

Premièrement, les musulmans lisent Jean 17:3 comme si il n’existe rien autour de cette parole. Ils ignorent l’ensemble des paroles de l’apôtre Jean pourtant si déterminantes pour comprendre sa pensée concernant Jésus-Christ.

2 – Christologie non respectée

Deuxièmement, ils ne lisent pas l’évangile de Jean avec la pensée de l’auteur en tête. Nous avons étudier dans notre première partie la préexistence du Christ, son éternité et son incarnation.
Ces réalités spirituelles sont indispensables à prendre en compte pour interpréter de la bonne manière tout ce que Jean transmet dans son évangile concernant Jésus-Christ.

Cependant, les musulmans ne prennent pas en considération ces doctrines fondamentales dans leur lecture puisque l’Islam les rejettent. Ainsi, il lise le texte biblique non plus à la lumière des vérités selon la pensée de l’auteur de l’évangile mais selon la pensée du Coran !
De la même manière, si nous lisons le coran selon la théologie biblique et non coranique de la personne de Jésus, notre interprétation du texte est obligatoirement faussée !

3 – Attributs divins de Jésus non pris en compte

Troisièmement, les musulmans par le thème « envoyé » excluent la nature divine du Christ. Ils font l’impasse sur l’incarnation que nous avons étudié précédemment.
De plus, Jésus ne se positionne pas à notre niveau humain. Il ne cherche pas à obtenir la vie éternelle mais il la donne à ses brebis.
Quelle différence !

– Que devons-nous alors répondre à la question :
 » Jean 17:3 est-il une preuve que Jésus n’est pas Dieu ? « 

En conclusion, le passage de Jean 17:3 quand il est lu à la lumière de tout ce que nous avons examiné confirme la divinité du Christ. Jésus est avec son père, la vie éternelle et le seul vrai Dieu de toute éternité.

Que Dieu vous guide dans toute Sa vérité !
Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. Jean 8:32

Vous souhaitez réagir ? Laissez un commentaire

Je partage un commentaire

S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires