Cet article répond à l’un des trois textes majeurs mis en avant par la communauté musulmane afin de justifier les prophéties de Mohammed dans la bible.
Le texte que nous allons étudier porte sur la promesse de Dieu à Ismaël d’en faire une grande nation. Genèse 17:20 est pour les musulmans une prophétie sur la venue du prophète Mohammed.

 » A l’égard d’Ismaël, je t’ai exaucé. Voici, je le bénirai, je le rendrai fécond, et je le multiplierai à l’infini; il engendrera douze princes, et je ferai de lui une grande nation. « 

Genèse 17:20

En résumé, voici ce que les apologètes musulmans enseignent :

 » Cette bénédiction s’accompli par la venue de l’Islam à travers le prophète Mohamed qui est un descendant d’Ismaël. L’alliance entre Dieu et Israël par la descendance dAbraham à travers Isaac passe à la descendance de Ismaël par le prophète Mohammed. Il est le dernier prophète. Il apporte non seulement pour Israël mais à toute l’humanité la dernière révélation divine par le Coran. « 



Quand bien même cette nation promise à Ismaël s’accomplit par la venue de l’Islam, cela n’indique pas nécessairement un transfert d’alliance.
La finalité de notre étude est donc de savoir si Dieu a prévu dans Son plan à travers la bénédiction d’Ismaël le transfert d’alliance d’un peuple à l’autre.

Le prophète Mohammed est-il annoncé en Genèse 17:20 ?


A – Le contexte de l’annonce de la promesse

Tout d’abord, prenons un cours instant pour résumer le contexte dans lequel Dieu fait cette promesse à Ismaël.

Dieu promet à Saraï et Abram qu’il sortira d’eux une multitude de nations et des rois par le don d’un fils du nom dIsaac. Il conclu une alliance qui s’étend à travers toute sa descendance. Sarai devient Sara et Abram Abraham. Abraham n’ose à peine y croire au vu de son âge avancé. Il a cent ans et sa femme Sarah 90 ans. Pourtant, Dieu le rassure en lui assurant la future naissance d’Isaac.

Abraham tomba sur sa face; il rit, et dit en son coeur: Naîtrait-il un fils à un homme de cent ans? et Sara, âgée de quatre-vingt-dix ans, enfanterait-elle? Et Abraham dit à Dieu: Oh! qu’Ismaël vive devant ta face!

Genèse 17:17-18

Dieu lui répond :

Dieu dit: Certainement Sara, ta femme, t’enfantera un fils; et tu l’appelleras du nom d’Isaac. J’établirai mon alliance avec lui comme une alliance perpétuelle pour sa postérité après lui. A l’égard d’Ismaël, je t’ai exaucé. Voici, je le bénirai, je le rendrai fécond, et je le multiplierai à l’infini; il engendrera douze princes, et je ferai de lui une grande nation. J’établirai mon alliance avec Isaac, que Sara t’enfantera à cette époque-ci de l’année prochaine. Lorsqu’il eut achevé de lui parler, Dieu s’éleva au-dessus d’Abraham.

Genèse 17:19-22

Dieu annonce qu’Il fera alliance avec son futur fils Isaac. Puisque Ismaël est son seul fils à ce moment-là, Abraham se demande ce qu’il va advenir de lui. C’est dans ce contexte qu’Abraham demande à Dieu qu’Ismaël vive.
En résumé, Dieu dit à Abraham :

 » Mon alliance est avec Isaac mais ne t’en fais pas pour Ismaël, je t’ai entendu je ne vais pas le laisser sans rien car il est aussi ton fils. Je vais le bénir en lui donnant une grande descendance et je ferai aussi de lui une grande nation. « 



B – Termes de l’alliance faite avec Ismaël

 » A l’égard d’Ismaël, je t’ai exaucé. Voici, je le bénirai, je le rendrai fécond, et je le multiplierai à l’infini; il engendrera douze princes, et je ferai de lui une grande nation.  »

Genèse 17:20

1 – Une descendance nombreuse

Dieu détermine clairement les termes de ses bénédictions. Une descendance infinie et une grande nation.
Tout d’abord, Il fait une distinction entre les bénédictions qu’il accorde à Isaac et Ismaël. Ainsi, Dieu agit de la sorte envers Ismaël pour rassurer Abraham car il s’inquiète du sort de son fils Ismaël.
De la même manière que Dieu promet de multiplier à l’infini Abraham, Il promet aussi de rendre fécond Ismaël en le multipliant à l’infini. Il a une grande descendance puisqu’il engendrera 12 princes.

La promesse est accomplie comme nous pouvons le lire quelques chapitres plus loin dans la généalogie d’Ismaël :

Voici la postérité d’Ismaël, fils d’Abraham, qu’Agar, l’Egyptienne, servante de Sara, avait enfanté à Abraham. Voici les noms des fils d’Ismaël, par leurs noms, selon leurs générations: Nebajoth, premier-né d’Ismaël, Kédar, Adbeel, Mibsam, Mischma, Duma, Massa, Hadad, Théma, Jethur, Naphisch et Kedma. Ce sont là les fils d’Ismaël; ce sont là leurs noms, selon leurs parcs et leurs enclos. Ils furent les douze chefs de leurs peuples…

Genèse 25:12-16


2 – Une grande nation

Ainsi, pourquoi les apologètes musulmans interprètent-ils ce passage de manière à ce qu’il s’agisse d’une nation par laquelle viendra un prophète ?
Puis ce prophète par le Coran établit l’alliance que Dieu lui transfert.

Est-ce là tout ce quil faille comprendre de la désignation de  » grande nation «  ?



B – Les différents sens du mot  » grande « 

L’apologétique musulmane met en avant le fait que les descendants d’Ismaël étant devenus des nations païennes il est impossible que la  » grande nation  » devant venir d’Ismaël s’accompli à travers ces nations. Dieu fait nécessairement référence à une grande nation spirituellement sainte, qui marche dans les voies de Dieu. Ils concluent que cela s’est accompli essentiellement à travers le prophète Mohammed qui établi la dernière religion.

Dieu qualifie t-il de  » grande nation  » uniquement une nation qui lui obéit en pratiquant ses lois ?

Le mot  » grande  » peut avoir plusieurs sens. ( grande en nombre, en puissance, en richesse, en terme de spiritualité etc… )

Dieu utilise ce terme pour décrire d’autres nations ou villes païennes. ( Jonas 4:11, Jr 50:9, 50:40-41 )
Par conséquent c’est le contexte qui nous en donne le sens.

Il a même détruit un peuple qu’il désigne comme  » grand  » :

 Ce pays passait aussi pour un pays de Rephaïm; des Rephaïm y habitaient auparavant, et les Ammonites les appelaient Zamzummim: c’était un peuple grand, nombreux et de haute taille, comme les Anakim. L’Eternel les détruisit devant les Ammonites, qui les chassèrent et s’établirent à leur place.

Deutéronome 2:20-21



Certes nous pouvons en citer d’autres mais c’est assez pour reconnaître que le terme  » grande nation  » ne désigne pas nécessairement une nation qui marche avec l’Éternel !
Ainsi, nous devons accepter ce que Dieu dit sans rien ajouter au texte.
La promesse de faire d’Ismaël une grande nation se réfère uniquement à sa grande descendance.

Comme nous l’avons vu, premièrement annoncé à sa mère Agar ( Gen 16:10) puis confirmée à Abraham. ( Gen 17:20 )
Dans le livre de la Genèse nous voyons que Dieu béni Ismaël comme Il a promit à Abraham de lui donner une innombrable descendance.

En bref, jamais la promesse faite à Ismaël désigne une alliance, une nouvelle religion, ou encore la venue d’un prophète par sa descendance. Ce ne sont que des suppositions sans aucun appui du texte biblique et historique.
Dieu concentre Son attention sur Isaac avec qui Il fait alliance perpétuellement par Abraham et sa descendance.
Avant de conclure voyons ensemble un dernier point qui concerne les termes de cette alliance.



C – Termes de l’alliance avec Isaac

1 – Nombreuse et source de bénédiction pour toutes les nations

Dieu promet à Abraham que sa descendance sera aussi nombreuse que les étoiles dans le ciel et source de bénédiction pour toutes les nations.
À partir du moment où Dieu instaure l’alliance avec Isaac et exauce Abraham pour la bénédiction d’Ismaël, il y a séparation entre les deux frères. Chacun de son côté engendre sa descendance. Ils jouent un rôle bien distinct dans le plan de Dieu pour le salut de l’humanité. Ismaël est chassé par Sara laissant dorénavant Isaac (le fils de la promesse) comme seul fils à Abraham.

C’est à travers Isaac et sa descendance que Dieu décide de bénir toutes les nations de la terre. ( Gen 21:12, 22:18 )

Dieu dit: Certainement Sara, ta femme, t’enfantera un fils; et tu l’appelleras du nom d’Isaac. J’établirai mon alliance avec lui comme une alliance perpétuelle pour sa postérité après lui.

Genèse 17:19

Dieu réitère ses promesses à Isaac et Jacob. ( Gen 26:1-5, 28:13-14…)
Cela se poursuit avec le don de la Loi à Moise et le partage de la terre promise entre les douze tribus d’Israël. Tout cela comme Dieu promit à Abraham. S’ensuit la longue période des rois d’Israël où Dieu promet à David par la venue du messie un trône pour toujours. (Jer 23:5, Luc 1:32-33 )

Dieu dit-il qu’il va rompre son alliance avec Isaac pour la transférer à la descendance d’Ismaël ?

2 – Une alliance perpétuelle

2.1 Fidélité de Dieu envers son peuple

Dieu est très clair, à maintes reprises Il déclare son alliance comme étant perpétuelle, pour toujours.
Au travers des prophètes, Dieu rappelle à son peuple qu’Il accomplira les promesses faites à leurs pères Abraham, Isaac et Jacob en dépit de leurs péchés et leurs rébellions.
Dieu ne leur dit pas qu’il va transférer son alliance à un autre peuple. Malgré leur rébellion Il va faire une nouvelle alliance de paix avec eux pour toujours. Ce n’est pas en vertu de leurs mérites qu’ils sont choisis mais Dieu demeure fidèle à ses promesses tout au long de l’histoire du peuple d’Israël. Il n’est pas un homme pour mentir ou se repentir. ( Jér 31:31-37, 32:40, Ézéchiel 37:26, Ésaïe 55:3…)

Bref, ce n’est pas le but de l’article de parler en détail de toutes les promesses de Dieu pour Israël concernant sa future restauration et sa gloire auprès des nations.

  • Pouvons-nous mettre de côté ces récits prophétiques comme s’ils n’avaient aucune importance sur les termes de l’alliance avec Isaac ?

Nous sommes d’accords que nous pouvons pas prétendre être sérieux en agissant ainsi.

2.2Alliance exclusive au peuple juif

Cette nouvelle alliance se fait également à travers la descendance d’Isaac puisqu’elle est celle choisie par Dieu pour être la postérité propre à Abraham à travers laquelle Il bénira toutes les nations de la terre.
Le prophète Mohammed étant désigné comme descendant d’Ismaël ne peut être celui par qui Dieu va traiter cette nouvelle alliance.

Par contre, Jésus Christ est israélite et descendant de la tribu de Juda. Il instaure la nouvelle alliance le soir de la Pâques avant son arrestation.

 » Pendant qu’ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le donna aux disciples, en disant: Prenez, mangez, ceci est mon corps. Il prit ensuite une coupe; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, en disant: Buvez-en tous; car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés.  » Mt 26:26-28

2.3 – Le salut vient des juifs

Nous voyons qu’il y a une parfaite continuité depuis Isaac jusqu’à la nouvelle alliance par Jésus Christ.
Les apologètes musulmans argumentent qu’au moment où Jésus raconte la parabole des vignerons il annonce le transfert du royaume de Dieu des Israélites vers la future nation islamique.
Je vous invite à lire notre article à ce sujet .



Dieu ne laisse aucune ambiguïté quant aux termes de Son alliance. Elle est perpétuelle avec Isaac et sa descendance depuis le jour où Il fit cette annonce à Abraham.
Dieu n’a jamais annoncé qu’Il ferait un transfert de descendance. Il dit à maintes reprises que toutes les nations seront bénies à travers la descendance de Isaac parce que c’est uniquement à travers elle que le Messie viendra. Lui qui est porteur du salut étant le rédempteur d’Israël et de toutes les nations de la terre conformément aux prophéties :

 » Moi, l’Eternel, je t’ai appelé pour le salut, Et je te prendrai par la main, Je te garderai, et je t’établirai pour traiter alliance avec le peuple, Pour être la lumière des nations, «  Ésaïe 42:6

 » Il dit: C’est peu que tu sois mon serviteur Pour relever les tribus de Jacob Et pour ramener les restes d’Israël: Je t’établis pour être la lumière des nations, Pour porter mon salut jusqu’aux extrémités de la terre. » Ésaïe 49:6

« Le Seigneur, l’Eternel, parle, Lui qui rassemble les exilés d’Israël: Je réunirai d’autres peuples à lui, aux siens déjà rassemblés. » Ésaïe 56:8

Un homme nommé Siméon dit de Jésus, lorsque Marie et Joseph l’emmènent au temple :

 » Car mes yeux ont vu ton salut, Salut que tu as préparé devant tous les peuples, Lumière pour éclairer les nations, Et gloire d’Israël, ton peuple. Luc 2:30-32 « 

Jésus dit lui même qu’il est la lumière du monde et que le salut vient des juifs. ( Jn 4:22, Jn 8:12)
Les apôtres enseignaient que ces promesses et ces prophéties s’accomplissent par Jésus-Christ. ( Actes 13:47, 26:23, Mt 4:15…)


Conclusion

1 – Greffe des nations sur le peuple Juif non prise en compte

Premièrement, l’alliance avec Isaac à travers les récits prophétiques nous montre que le plan de Dieu est de rassembler tous ceux qui croient à l’œuvre rédemptrice du messie parmi les nations et Israël rassemblé. Il greffe les nations sur son peuple.
Ainsi la descendance de Ismaël fait partie de celles que Dieu veut réunir à Israël et non l’inverse où toutes les nations entrent sous la nouvelle alliance par Mohammed. C’est en total contradiction avec tout ce que nous venons de voir.
En revanche Dieu envoie le messie comme le point culminant de ses promesses car il est le sauveur du monde.

2 – Nouvelle alliance avec le peuple juif non respectée

Deuxièmement dans le coran il n’est jamais question de nouvelle alliance avec le peuple d’Israël. Le prophète Mohammed est envoyé aux arabes en tant qu’avertisseurde son peuple. ( Sourate 42:7, 43:44, 20:113, 41:44…) Notons que le coran ne mentionne aucun lien entre Mohammed et Ismaël. Au contraire il affirme comme la lignée prophétique étant celle de la descendance dIsaac.

« Nous lui donnâmes Isaac et Jacob, et plaçâmes dans sa descendance la prophétie et le Livre. Nous lui accordâmes sa récompense ici-bas, tandis que dans l’au-delà, il sera parmi les gens de bien.  » Sourate 29 27

3 – Plan de Dieu révélé dans les écritures non respecté

Troisièmement les apologètes musulmans donnent un sens bien plus large et spécifique au terme  » grande  » sans respecter le plan de Dieu en allant au-delà de ce que nous transmettent les Saintes Écritures. Ainsi dans le seul but de donner à Mohamed une légitimité pour son rôle prophétique en le rattachant à Abraham par Ismaël.

Que devons-nous répondre à la question :
 » Le prophète Mohammed est-il annoncé en Genèse 17:20 ? « 

Pour toutes ces raisons nous pouvons conclure que les bénédictions promises à Ismaël se réfèrent au caractère nombreux de sa descendance.

Que Dieu vous bénisse et vous guide dans toute Sa vérité.
Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. Jean 8:32

Vous souhaitez réagir ? Laissez un commentaire

Je partage un commentaire

S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires